Sheng: l’orgue à bouche

28
Organiste à bouche, joueuse de sheng (photo Flickr)


Le sheng ou orgue à bouche s’invite dans nos partitions orientales de ce vendredi.
Tel un orgue, il est muni de tuyaux dont le souffle donne divers sons. A la différence de l’orgue, le sheng chinois a ses tuyaux 
munis d’une hanche qui sont insérés dans la calebasse qui retient l’air soufflé dans l’instrument comme une poche d’air. Ce dernier est libéré dans les tuyaux quand le joueur libère la hanche, engageant alors une vibration de l’air envoyé dans les tuyaux selon les notes et timbres voulus!

Au menu de notre programme:
Le phœnix déploie ses ailes: Un air tout empreint de symboles, ceux du phœnix qui véhicule le bonheur, la prospérité et, selon l’adage, offre la bonne fortune. Ici, l’orgue à bouche joue sur le phœnix qui, sûr de sa majesté et de de sa parure sans pareil, déploie ses ailes et prend son envol.
Sonorités du Shanhsi: Une mélodie qui s’inspire du style Chu local de la province chinoise de shanhsi, d’où viennent de nombreux airs pour sheng.
Chanson des pêcheurs en mer du Sud: Une mélodie où l’orgue à bouche tente de prêter sa mélodie à la voix des pêcheurs qui aiment chanter durant le labeur, malgré la difficulté de leur travail.

Excellente écoute !