Pétroliers attaqués: une perte de 225 mille euros pour la CPC

23
Deux navires pétroliers sont en situation de détresse dans le Golfe d’Oman, à environ 25 milles nautiques au large de Fujaïrah (Image : Twitter)

Écouter

Deux pétroliers en détresse dans le Golfe d’Oman, à environ 25 mille nautiques au large de Fujaïrah se retrouvent au centre des tensions dans la région en raison de la crise entre les Etats-Unis et l’Iran.

Si les 44 membres d’équipage des deux pétroliers visiblement ciblés par des attaques sont sains et saufs, les circonstances de l’incident restent encore très confuses. L’un des deux pétroliers, le Fron Atlair du groupe Frontline, battant pavillon marshallais, était loué par la compagnie taiwanaise Chinese Petroleum Corporation (CPC) et acheminait vers Taiwan une cargaison de 75 000 tonnes de naphta chargées au port de Ruwais aux Emirates Arabes Unis.

La compagnie taiwanaise se veut rassurante sur l’alimentation en hydrocarbures à Taiwan, malgré cette perte estimée à 8 millions de dollars taiwanais ou 230 mille euros, selon les estimations avancées par le directeur-adjoint de la CPC, Chiu Chia-shou (邱家守).