Les référendums ne seront plus organisés en même temps que les élections

19
L'électronisation pour la collecte des signatures pour les référendums (image d'archives CNA)

Les référendums ne seront plus organisés le même jour que les élections. Hier, lors du premier jour de la session extraodinaire parlementaire, les députés ont amendé la loi sur le référendum. Cet amendement stipule que l’organisation des référendums se tiendra le 4ème samedi du mois d’août, et ce tous les deux ans à partir de 2021. L’amendement précise aussi que le jour des référendums devra être chômé.

Rappelons que les élections de fin 2018 avaient combiné les neufs types d’élections municipales en plus de dix référendums sur des sujets politiques majeurs. Ceci avait rendu la compréhension des référendums et l’organisation des votes extrêmement complexe.

Chiang chieh-an (蔣潔安), député du DPP, a expliqué l’orientation de l’amendement : « le point le plus important de cet amendement est de séparer les élections des référendums, pour éviter que le kidnapping politique et la mobilisation politique priment sur l’intention originelle et les valeurs du référendum. De plus, les référendums seront organisés à une date fixe et avec un temps plus long pour l’annonce. Ainsi, cela laissera au public un temps nécessaire pour comprendre le contenu des annonces et les sujets majeurs des politiques nationales ».

Enfin, les députés ont également adopté une résolution visant à ce que la commission électorale centrale assure le plus rapidement possible la mise en place d’une plateforme numérique sécurisée de signatures dans le cadre de l’organisation des futures référendums.