Un logiciel de synthèse vocale est mis à disposition des patients atteints de la sclérose en plaques

12
Un logiciel de synthèse vocale pour les patients atteints de sclérose (photo RTI)

À l’occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques, le ministère des Sciences et des technologies et l’Université nationale des sciences et des technologies annoncent la création d’une banque de son à l’attention des patients atteints de la maladie de Charcot. C’est la première fois qu’une initiative de ce type est lancée en Asie.

Yang Shiu-ya (楊琇雅), une responsable du ministère des Sciences et des technologies, explique le but de cette démarche : « Certains patients ont pu avoir leur voix enregistrée avant d’en perdre l’usage. Est-ce qu’il ne serait pas possible d’utiliser ces enregistrements, et de profiter des intelligences artificielles et d’autres technologies au service de ces patients? C’est pourquoi nous avons ouvert cette banque de son, afin d’aider ces gens à conserver leur voix qui leur permet de communiquer avec leur propre voix. Nous espérons que nous pourrons aider les patients atteints de la maladie de Charcot à communiquer avec leurs proches grâce à ces technologies relevant de l’intelligence artificielle. »

Une fois la voix du patient reconstituée, ce dernier pourra parler à l’aide d’une interface répondant au mouvement des yeux ou des ondes cérébrales.