Le miel et l’agriculture en sous-bois

39
Zone modèle des ruches dans le cadre de l'agriculture en sous-bois à Hualien (Photo CNA)

Depuis que le gouvernement autorise le secteur privé à gérer les forêts, quelques décennies ont passé. En 2005, lors de l’enquête générale sur les ressources forestières du pays, 2/3 des terrains forestiers loués au secteur privé étaient laissés àl’abandon.
Et à la suite de cette enquête, le bureau des affaires forestières dépendant de la commission ministérielle de l’agriculture a annoncé en 2018 sa politique de redynamiser l’industrie forestière. L’agriculture en sous-bois est une politique choisie par le gouvernement.
Depuis le mois d’avril, les champignons, les oreilles de Juda ou le miel deviennent des produits autorisés dans le cadre de l’agriculture en sous-bois.