L’Union Européenne retire le carton jaune de Taiwan concernant la pêche en haute mer

52
pêche en haute mer (photo CNA)

Après trois années d’efforts dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée en haute mer, Taiwan a finalement vu l’Europe retirer le carton jaune qu’elle avait adressé à Taiwan en octobre 2015, considérant insatisfaisante l’action du gouvernement taiwanais dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée en haute mer. L’UE avait alors donné deux années à Taiwan pour adopter des lois et mesures effectives, faute de quoi des sanctions concrètes seraient envisagées.

Taiwan a adopté trois lois relatives à la pêche en haute mer entrées en vigueur en juillet 2016, rehaussant les amendes infligées en cas d’infraction et établissant un « centre de surveillance ininterrompue » capable de suivre les opérations des 1 200 bateaux de pêche en haute mer.

La commission européenne a justifié ce retrait par l’amélioration majeure apportée par Taiwan à ses systèmes juridiques et administratifs en matière de pêche. La Chef de l’Etat Tsai Ing-wen a salué aujourd’hui les efforts de Taiwan qui aboutissent à la préservation de l’exportation des produits de pêche représentant une valeur annuelle de 40 milliards de dollars taiwanais, soit environ 1,1 milliards d’euros par an.