Chaque année, 5000 accidents de la route impliquent des étrangers

32
(Image : Flickr - shuets udono)

Le bureau du député du Parti démocrate progressiste (DPP) Cheng Pao-ching (鄭寶清) et l’Association taiwanaise pour les droits des nouveaux résidents ont organisé aujourd’hui une conférence de presse pour attirer l’attention sur les accidents de la route impliquant des ressortissants étrangers à Taiwan.

Le nombre de ces accidents dépasserait chaque année les 5000, causant la mort de 110 personnes sur les cinq dernières années. Cheng Pao-ching a indiqué que la plupart des accidents étaient causés par un manque de connaissance du code de la route et de l’environnement de conduite par les personnes étrangères. Le député a ajouté qu’avec un nombre total de nouveaux résidents dépassant les 700 000, le gouvernement doit de toute urgence mettre en place une politique promouvant la sécurité routière auprès de cette population.

Chen Jia-yi (陳嘉怡), assistante-professeur à l’Université Kainan, estime que les étudiants étrangers de 18 à 24 ans sont les plus susceptibles d’être impliqués dans un accident de la route, que ce soit à scooter, à pied ou à vélo.

« La plupart des campagnes de sensibilisation à la sécurité routière et d’éducation au code de la route sur les campus sont limitées au chinois et n’existent pas dans d’autres langues. Or nos étudiants qui sont les plus exposés aux accidents de la route sont ceux qui sont dans leur première année à Taiwan. De plus, c’est la période où leur niveau de chinois est le plus faible. La barrière de la langue les rend particulièrement vulnérables dans tout le processus d’arbitrage post-accident, et notamment dans les procédures judiciaires.»

L’association ainsi que plusieurs professeurs ont demandé au gouvernement de publier régulièrement les statistiques concernant la nationalité des personnes impliquées dans des accidents de la route ainsi que des statistiques précises de décès.