Près d’un an après la rupture diplomatique avec Taiwan, les relations sino-salvadoriennes « complètement établies »

21
Près d’un an après la rupture diplomatique avec Taiwan, le président salvadorien Nayib Bukele a annoncé aujourd’hui que les relations du pays avec la Chine étaient désormais complètement établies (Image : REUTERS/Jose Cabezas)

Près d’un an après la rupture diplomatique avec Taiwan, le président salvadorien Nayib Bukele vient d’annoncer l’établissement des relations diplomatiques avec la Chine.

Le Salvador avait rompu ses relations officielles avec Taiwan le 21 août dernier, et avait également mis fin à l’accord de libre échange avec Taipei. Toutefois, la haute cour de justice salvadorienne avait ordonné la suspension de l’abolition de cet accord en mars dernier. En février dernier, le président du parti de Bukele (la Grande alliance pour l’unité nationale) Guillermo Antonio Gallegos avait même déclaré qu’en cas de victoire aux présidentielles, le Salvador rétablirait au plus vite ses relations avec Taipei, laissant Taiwan espérer un rétablissement des relations bilatérales avec cet ancien allié d’Amérique centrale.

Mais l’Agence France-Presse (AFP) a rapporté hier (jeudi 27 juin) que les relations sino-salvadoriennes avaient été officiellement approuvées par le président salvadorien, entré en fonction le 1er juin dernier après une victoire électorale en février.