La commission du renseignement américain vote un projet de loi concernant la présidentielle taïwanaise

12
Source : wikipédia

La commission du renseignement de la chambre des représentants américains a voté le 26 juin dernier un projet de loi d’autorisation de renseignement pour les années fiscales 2018, 2019 et 2020. Le projet de loi avait été proposé par Adam Schiff, président de la commission.

L’article 503 de ce projet de loi, en accord avec le Taiwan Relations Act, impose que le directeur du renseignement national américain (DNI) soumette un rapport dans les 45 jours suivant l’élection présidentielle taiwanaise de 2020 concernant les éventuelles ingérences de la Chine dans l’élection et présentant les efforts américains pour empêcher les interférences chinoises.

Le rapport devra décrire tous les efforts déployés par les agences de renseignement américaines, notamment en termes de technologie et d’outils pour aider Taiwan à combattre l’influence de la Chine et garantir des élections libres et justes. Le rapport devra aussi contenir la liste des organisations gouvernementales ou non-gouvernementales impliquées et financées par la Chine et leurs missions. Les stratégies chinoises, techniques et technologies employées devront aussi être détaillées dans ce document.

Ce projet de loi une fois validé par la chambre des représentants et le Sénat devra ensuite être envoyé à la Maison Blanche pour être ratifié par le président des Etats-Unis.