Le Département d’Etat américain approuve une nouvelle vente d’armes à Taiwan

24
Source ; Reuters

Hier, 8 juillet, le Départment d’Etat des Etats-Unis a approuvé la vente de 108 chars M1A2T Abrams, de 250 missiles Stinger à courte portée et d’autres équipements militaires à Taiwan.

Le Département d’Etat a notifié le Congrès de cette vente d’armes d’une valeur estimée à 2,2 milliards de dollars américains soit environ 1,96 milliards d’euros. Le Congrès américain dispose désormais d’un mois pour examiner le dossier. Lors du premier signalement de cette possible vente le mois dernier, le ministère des Affaires étrangères chinois avait déclaré qu’il était sérieusement préoccupé par cette vente d’armes à Taiwan et avait exhorté les Etats-Unis à cesser cette vente pour éviter de nuire aux relations bilatérales. L’agence pour la coopération, la sécurité et la défense du Pentagone (DSCA) a déclaré que cette vente ne changerait pas l’équilibre militaire de la région. Rappelons que les Etats-Unis sont le principal fournisseur d’armes de Taiwan.

Le Palais présidentiel a salué aujourd’hui cette vente via son porte-parole Xavier Chang (張惇涵) : « Cette année marque les 40 ans du Taiwan Relations Act. Les Etats-Unis choisissent cette année importante pour honorer leur engagement envers le Taiwan Relations Act et les six garanties par des actions concrètes. Le gouvernement taiwanais exprime sa profonde gratitude puisque cette vente d’arme renforce la capacité et la confiance de Taiwan dans le maintien de la paix et la stabilité régionale, dans l’auto-défense et dans sa lutte contre les menaces d’intimidation. » La présidente Tsai Ing-wen avait déclaré en mars dernier que face aux pressions de la Chine, les Etats-Unis répondaient positivement aux demandes de Taipei de nouvelles ventes d’armes pour améliorer ses capacités de défense.