Foxconn pourrait revoir à la baisse son projet d’investissement dans le Wisconsin

10
Terry Gou et Tony Evers, gouverneur du Wisconsin lors d'une rencontre en mai 2019 (Image : archives CNA)

En novembre 2017, le groupe taiwanais Foxconn, spécialisé dans la production d’écrans, avait signé un contrat avec l’Etat américain du Wisconsin en vue d’y créer un gigantesque complexe de fabrication d’écrans plats, un investissement estimé à 10 milliards de dollars américains. Foxconn avait promis la création de 13000 emplois en l’espace de six ans, dont 1800 lors de la phase initiale, d’ici la fin 2020.

Cependant, lors d’une récente interview accordée à la CNBC, le gouverneur du Wisconsin Tony Evers a déclaré que le projet de Foxconn progresse lentement, ajoutant que le groupe risque de ne pas pouvoir répondre aux conditions pour bénéficier de la subvention promise par les collectivités locales de différents niveaux, soit 4 milliards de dollars américains. Il a d’ailleurs ajouté qu’en raison du retard, le nombre d’emplois créés dans la phase initiale ne sera que de l’ordre de 1 500. De même, les écrans à produire seraient de petite taille. Des modifications liées au fait que Coring, le fournisseur de verre de haute qualité, n’a pas l’intention de créer de nouvelle usine près du complexe de Foxconn sans que le gouvernement de l’Etat ne lui apporte aussi un soutien financier.

Foxconn a réagi hier en réaffirmant son engagement dans le Wisconsin et dans ses objectifs de création d’emplois sur le long terme, sans toutefois préciser si le nombre d’emplois de la phase initiale serait revu à la baisse.