Taiwan veut amender la loi pour lutter contre l’infiltration rouge

10
Chiu, porte-parole de la MAC (Photo CNA)

Tout récemment, le bureau chinois des affaires taiwanaises a publié un article sur son site intitulé « site sur Taiwan-Chine » évoquant la persécution du parti au pouvoir contre l’opposition et prédisant la défaite inéluctable de Tsai Ing-wen (蔡英文) à l’élection présidentielle de 2020.

Cet article a été publié par 23 médias taiwanais en ligne de manière absolument identique. La commission ministérielle des affaires continentales a indiqué hier que l’amendement des réglementations sur les relations entre les deux peuples du détroit et des lois sur la radio et la télédiffusion seront listés comme projets prioritaires lors de la prochaine session du parlement en vue d’éviter l’infiltration rouge dans les médias.

En escale à New York sur son chemin vers les Caraïbes, Tsai Ing-wen a indiqué que cet incident s’inscrit dans la guerre de l’information de la Chine : « Cela fait partie de la guerre de l’information menée par la Chine contre Taiwan. C’est également un exemple typique d’utiliser un intermédiaire pour créer et propager des fausses informations dans les médias dans le but de susciter une opposition et une confrontation au sein de la société taiwanaise. Cela représente une véritable menace pour la démocratie taiwanaise, ce qui nous a obligés à renforcer notre réseau de protection ces derniers temps. »

Tsai Ing-wen a précisé qu’il faut déployer les moyens administratifs et législatifs en vue de renforcer le mécanisme de protection au sein de la société.