Le Vietnam pourrait devenir un marché à haut risque

12
Sun Ming-te (photo archive CNA)

La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis a poussé beaucoup d’investisseurs taiwanais basés en Chine à revenir à Taiwan ou à se relocaliser en Asie du Sud-Est. Pour eux, le Vietnam est l’un des pays les plus intéressants pour leur relocalisation.

Cependant, les économistes ont tenu à souligner les risques de cette option. Sun Ming-te (孫明德), directeur du centre de pronostics du Taiwan Institute of Economic Research (TIER), a expliqué : « Le Vietnam deviendra-t-il le prochain pays visé par les sanctions américaines ? Ce pays représente la sixième source de déficit commercial des Etats-Unis, qui s’élève à 32 milliards de dollars américains rien que pour 2017, et qui continue à se creuser cette année. Nous savons que tout pays jouissant d’un excédent supérieur à 20 milliards de dollars dans ses échanges avec les Etats-Unis risque fort des représailles de ces derniers. Le Vietnam ne serait donc pas un marché sûr. Les entrepreneurs taiwanais ne devraient pas mettre tous leurs oeufs dans un même panier lorsqu’ils envisagent une délocalisation vers le Vietnam. »

Selon les chiffres compilés par l’agence de comptabilité PwC Taiwan, la part des investissements taiwanais au Vietnam dans le total des investissements taiwanais à l’étranger est passée de 9% à 18% en 2018.