L’exploitation de ciment continue malgré le verdict du tribunal

25
L'exploitation de ciment à Taroko (Photo: groupe anti-exploitation d'Asia Cement"

Écouter

Le 11 juillet, la Haute cour de Taipei a prononcé un verdict en faveur de la tribu des Truku, un groupe aborigène vivant à Taroko. Asia Cement (亞泥), la partie adverse, s’est vu révoquer son extension de permis d’extraction minière de 20 ans délivrée en novembre 2017. C’est la première fois depuis l’adoption de la loi fondamentale des aborigènes en 2005 que l’article 21 concernant le droit de consultation et de consentement des aborigènes donne raison aux aborigènes devant la loi. Cependant, l’activité d’Asie Cement dans la région persiste : le ministère de l’Économie et le groupe Asia Cement ont toujours le droit de faire appel et rend le verdict inapplicable pour l’instant. La loi sur l’industrie minière, en vigueur depuis 1930, rend le dossier particulièrement complexe.