La réalité virtuelle pour former des médecins à des situations de graves accidents

10
Source : Rti

En plus des jeux vidéos, la technologie de la réalité virtuelle ou VR, sert à différents usages. Un utilisateur peut s’en servir pour entrer en immersion dans différentes situations ou mondes. Depuis quelques temps, la faculté de médecine de la défense nationale l’emploie dans l’enseignement médical et notamment pour développer un système de simulation de situation impliquant un grand nombre d’accidents corporels. En utilisant l’outil VR, les étudiants pourront s’exercer à résister à la pression et à anticiper les actions à mener dans le cas de situations tragiques. En outre, cette technique pourrait réduire les coûts financiers et les ressources humaines nécessaires à la préparation de ces exercices.

Selon Cheng Ying-hsin (陳穎信), directeur du service des urgences de l’hôpital général des forces armées de Hualien, la capacité d’intervention dans le cas de catastrophe dépend de la préparation et des exercices réalisés en amont. Grâce à ce système, l’expérience des équipes d’interventions pourraient être renforcée : « nous espérons que ce système pourra être étendu à l’avenir à la formation d’urgence dans tous les domaines de l’armée nationale, y compris la médecine en cas de catastrophe, et plus spécifiquement nucléaire, biologique, chimique, aérienne, sous-marine, etc. qui peuvent être moins accessibles normalement. En même temps, nous l’étendons également dans le civil, comme dans la lutte contre les incendies, la formation aux premiers secours, et même la formation simulée dans diverses entreprises, qui peuvent toutes être testées avec ça.

Cheng Ying-hsin a récemment mené une equipe d’innovation en Corée du Sud pour participer au concours mondial d’innovation et d’invention, le WiC. Le système employant la VR a été primé d’une médaille d’or et d’un prix spécial.