Une exposition spéciale pour dédiaboliser les fantômes

15
Expo « Yaochi Ville, exposition sur la littérature des fantômes et l’art contemporain » (Photo : CNA)

Le musée national de littérature et C-Lab coorganisent jusqu’au 15 septembre prochain une exposition spéciale sur les fantômes. Leurs histoires pluri-millénaires sont ainsi présentées au public à travers une combinaison recherchée alliant arts et culture par la littérature, l’animation, le dessin animé, la réalité virtuelle, la réalité augmentée auxquels s’ajoutent spectacles et jeux pour plonger dans le monde magique des fantômes depuis des montagnes jusqu’en ville.

L’exposition s’intitule « Yaochi Ville, exposition sur la littérature des fantômes et l’art contemporain » et vise à rendre accessible ce qui est souvent relégué au rayon négatif du démoniaque, comme nous le détaille la commissaire d’exposition Wang Chia-ling (王嘉玲) : « L’objectif de l’exposition est de s’appuyer sur un environnement plus proche de l’Homme comme la ville pour que tout un chacun découvre que le fantôme n’est pas une créature si terrible, qu’il existe dans notre quotidien et qu’en réalité il fait aussi partie intégrante de la littérature taiwanaise et de notre culture. »

Le public peut ainsi découvrir de façon immersive et interactive plusieurs oeuvres qui retracent la vie ou les histoires mettant en scène des fantômes et créatures dédiabolisées pour faire justice à ces esprits d’un autre monde.