Taiwan accuse la Chine d’intérférer dans les élections

15
Chiu Chui-cheng (Photo CNA)

Le vice-président de la commission ministérielle des affaires continentales Chiu Chui-cheng (邱垂正) a tout récemment commenté la décision chinoise d’interdire à ses ressortissants de participer au festival du Cheval d’or, important festival de cinéma international du monde chinois organisé par Taiwan : « Quant au fait que la Chine attribue la suspension d’échanges à la situation politique taiwanaise, nous estimons qu’il s’agit là d’un prétexte pour masquer l’ingérance politique dans la culture. C’est inacceptable, et ce pour toutes les parties concernées. La Chine doit assumer l’ensemble de la responsabilité dans le recul des échanges interdétroit, que ce soit dans le domaine du cinéma ou et de la télévision. Cela fait encore une fois comprendre aux Taiwanais l’oppression politique menée par Pékin sur les échanges interdétroit. »

Chiu Chui-cheng a souligné qu’à chaque période électorale à Taiwan, les bonnes intentions démontrées par les deux rives dans leurs échanges au fil de temps deviennent un objet de manipulation politique chinoise. Ces mesures prouvent que Pékin effectue des mauvais calculs concernant Taiwan.