Les finances du Grand Hôtel de Taipei entrent dans l’histoire

33
Grand Hotel de Taipei (photo RTI)

Écouter

Le Grand Hôtel de Taipei, un des phares emblématiques de la capitale taiwanaise, vient d’enregistrer un ratio coût-revenu historique avec, pour la première fois de son histoire des bénéfices générés depuis la reprise de ses services en 1995 après l’incendie qui l’avait endommagé.

Le président du groupe Lin Yu-sheng (林育生) a mis en place une triple direction dans cet objectif de tenter de redresser la barre d’un édifice hôtelier emblématique qui est une vitrine internationale de Taiwan, du haut de ses 87 mètres de haut et 490 chambres.
Il oeuvre ainsi depuis la fin d’année dernière pour améliorer la qualité des services et prestations offertes tout en affichant en même temps l’héritage historique et culturel du complexe remis en valeur, sans oublier bien évidemment de réduire les coûts au niveau logistique en faisant la guerre aux dépenses inutiles, à commencer par la consommation énergétique et la logistique de la lingerie. Ces deux seuls volets ont permis en six mois une économie d’environ 240 mille euros.