Le pipa rencontre les instruments médiévaux

14
Lien Peiju au pipa (photo Flickr)


Aujourd’hui, nos partitions orientales épousent la forme d’un carnet de voyage. Un voyage proposé par la virutose taiwanaise Lien Peiju pour initier une rencontre inédite entre son pipa et les instruments médiévaux de l’Occident.

Pour l’instrumentiste taiwanaise, le pipa est sa passion. Malgré son relatif jeune âge, Lien Peiju impressionne de maturité qui l’a poussée à quitter Taipei pour aller perfectionner sa maîtrise du pipa en Chine avant de chercher à partager et exporter son art. C’est cet esprit aventurier qui la conduit en France, à l’affût de nouvelles coopérations qui font croiser sa route avec celle de trois musiciens français qu’on pourrait qualifier d’avant-gardistes: Jean-Lou Descampes et ses cordes médiévales, Christophe Deslignes aux orgues et les percussions de Thierry Gomar.