Quand la protection des animaux devient une mission humanitaire

35
Soin et protection des chiens et chats dans le Nouveau Taipei (photo fournie par la municipalité du Nouveau Taipei)

Taiwan est entré depuis quelques années déjà dans l’ère d’une société vieillissante et a même passé le cap de société âgée en début d’année. Le travail principal de l’association « Protection de la vie à Taiwan – Chats et chiens 119 », en coopération avec la mairie du Nouveau Taipei, est de former les chiens errants ou abandonnés en chiens d’accompagnement ou en chien de garde selon les besoins, pour faire d’une pierre deux coups : sauver ces animaux de leur errance et en même temps proposer un accompagnement aux personnes âgées seules, pour accompagner les jeunes enfants d’un institut de correction dans leur éducation vers une réinsertion sociale ou encore pour servir de chien de garde sur certains campus qui le nécessitent.

Dong Guang-fu qui dirige cette association nous partage surtout l’évolution de son action de puis 14 ans avec une mission de plus en plus sociale pour aider les personnes et non plus seulement leurs animaux domestiques.
Le travail de l’association a permis une coopération aussi inédite que précieuse depuis la mi-avril 2018 avec l’enseigne Carrefour qui s’est engagée, par le biais de ses 63 magasins à Taiwan, de fournir plus de 1000 paquets d’alimentation pour chat ou chien par mois, via la Taiwan Care Life Association qui est une sorte de banque alimentaire « chaleureuse » pour animaux domestiques et errants. En plus de fournir des denrées aux refuges et associations qui hébergent et dressent ces animaux, du riz est aussi distribué aux personnes qui leur sont chères dans les régions montagneuses reculées ou encore des vêtements chauds au moment de l’hiver.