13 personnes inculpées dans le dossier de trafic de tabac des agents de sécurité nationale

17
13 personnes inculpées dans l'affaire du tabac de contrebande par les agents présidentiels (photo CNA)

Les procureurs de Taipei ont mis fin à leur enquête sur le trafic de tabac en profitant de la récente visite d’Etat de Tsai Ing-wen (蔡英文) à l’étranger. Au total, 13 personnes parmi lesquelles des agents de la sécurité nationale, du palais présidentiel et des employés de la compagnie aérienne China Airlines sont désormais mises en accusation pour corruption et violation de la loi sur la perception des taxes.

Chen Chia-hsiu (陳佳秀), une des responsables de l’enquête, a précisé que dans cette affaire « huit accusés comprenant l’agent de sécurité du Palais présidentiel Wu ont violé l’alinéa 4 du paragraphe 1 de l’article 4 de la loi sur la lutte contre la corruption. Ils sont impliqués dans le dossier de transport de marchandises non taxées dans les transports publics. » Et Chen Chia-hsiu d’ajouter : « Ils ont consciemment violé la loi. Ils ont profité de la visite présidentielle à l’étranger pour commander en masse du tabac détaxé qu’ils ont fait passer à la douane en profitant du passage rapide douanier présidentiel. Leur achat dépasse la quantité autorisée par la loi de produits détaxés et ils ont mélangé ces marchandises aux bagages non contrôlés de l’avion dans le but de réaliser des profits. »

Cette affaire a éclaté le 22 juillet dernier, au moment du retour à Taiwan de Tsai Ing-wen suite à son voyage d’Etat dans les Caraïbes. Le bureau d’enquête avait retrouvé 9 800 cartouches de cigarettes à l’aéroport international de Taoyuan achetées au nom des passagers à bord de l’avion présidentiel.

D’après les procureurs, cette pratique remonte à mars 2016, date d’un voyage présidentiel de Ma Ying-jeou. D’autres enquêtes sont ainsi toujours en cours.