Globalfoundries intente un procès de droit intellectuel contre TSMC

30
TSMC (image : Reuters - TPG)

Globalfoundries, un soutraitant américain de puces électroniques, a déposé lundi 26 août, heure de Washington, une plainte contre son concurrent taiwanais Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC). La société américaine affirme que TSMC aurait volé 16 technologies de sa propriété. Plusieurs clients de TSMC figurent aussi dans la plainte, dont notamment Apple, Google, Qualcomm et Cisco.

En plus de réclamer de fortes compensations, Globalfounderies demande aussi l’interdiction de toute importation aux Etats-Unis de produits utilisant les puces électroniques fabriquées par TSMC. La société affirme dans sa lettre de plainte que ce procès a pour but de protéger la production américaine.

En réponse, TSMC a refuté l’accusation dans un communiqué de presse, en soulignant qu’elle investit tous les ans plusieurs milliards de dollars américains dans des projets de recherche et qu’elle dispose des dizaines de milliers de brevets. Elle a aussi déploré que certaines entreprises préfèrent s’engager dans des procès judiciaires inutiles que de se consacrer davantage dans la recherche et le développement.