L’aide au 3e âge s’organise autour d’un investissement humain et matériel

5
Une société vieillissante (photo CNA)

A Taiwan, dans le contexte d’une société qui vieillit rapidement, de nombreuses associations proposent leurs services d’accompagnement aux personnes âgées avec diverses formules. Quoiqu’il en soit, toutes ont besoin de bénévoles et de bienfaiteurs pour assurer cette aide à la société.

A cet égard, la Fondation Hondao pour le bien-être du 3e âge, fonde en 1995, met un point d’honneur à offrir un cadre humain au quotidien des personnes âgées isolées, seules ou malades avec un leitmotiv : celui qu’il n’y a pas d’âge pour rêver et que tout est possible pour réaliser ses rêves, ces derniers ne vieillissant pas.

Taiwan en ébul’action s’attarde cette semaine sur cet accompagnement humain et ambitieux et sur les moyens trouvés par la Fondation Hondao depuis 1995 pour développer cet esprit d’entraide qui s’appuie de plus en plus sur la banque de temps.