Les risques encourus par le Taiwanais Lee Meng-chu arrêté en Chine

33
Le conseiller communal Lee Meng-chu (photo FB de LMC)

Écouter

L’arrestation en Chine de Lee Meng-chu (李孟居) qui était redoutée par ses proches à Taiwan a été confirmée hier par Pékin. Le conseiller de Fangliao, dans le comté de Pingtung, dans le sud de Taiwan, fait l’objet d’une enquête par les autorités chinoises qui le soupçonne de « s’être livré à des activités criminelles portant atteinte à la sécurité nationale », selon les propos flous et sans plus de précision de Ma Xiaoguang, porte-parole chinois du bureau des affaires taiwanaises.

A Taiwan, on condamne ce flou entretenu par Pékin en même temps que cette arrestation qui semble avoir eu lieu le 19 août dernier alors que Lee Meng-chu se rendait à Shenzhen depuis Hong Kong où il avait relayé des photos et messages liés aux protestations populaires contre le projet de loi d’extradition.

Wang Zhin-sheng (王智盛), professeur de droit et secrétaire général de l’association des politiques interdétroit, revient sur les conditions de cette arrestation et les risques encourus par Lee Meng-chu.