Terry Gou quitte le KMT

48
Terry Guo rédige sa retraite du parti KMT (Photo: Bureau de Terry Guo)

Le fondateur du groupe Foxconn Terry Gou (郭台銘) a annoncé aujourd’hui son départ du Kuomintang (FMT).

Cette annonce intervient quelques semaines après sa défaite aux primaires du parti en faveur du candidat Han Kuo-yu (韓國愈), actuel maire de Kaohsiung. Les observateurs voient tous dans cette décision une probable candidature, possiblement en indépendant, aux prochaines élections présidentielles de 2020.

Tsai Chin-yu (Evelyn Tsai蔡沁瑜), vice-directrice exécutive de la Yonglin Foundation appartenant à Terry Gou, a précisé les motifs du magnat des affaire taiwanais : « Ce groupe de membres conservateurs et intégristes du comité excécutif font passer leurs propres intérêts avant ceux du parti, et les intérêts du parti avant ceux du pays. Cela est diamétralement opposé à l’intention initiale de Terry Gou lorsque ce dernier avait voulu retourner au KMT, et c’est pourquoi il n’est pas particulièrement attaché sentimentalement au parti. A partir d’aujourd’hui, Terry Gou se retire donc du Kuomintang. »

Une candidature indépendante serait une mauvaise nouvelle pour le KMT, dont la popularité du candidat officiel subit depuis quelques mois une baisse dans les sondages. 31 ténors du parti dont l’ancien président Ma Ying-jeou (馬英九), l’ancien président honoraire Lian Chan (連戰) ainsi que le président actuel du parti Wu Dun-yi (吳敦義) ont publié aujourd’hui un appel à la collaboration entre Terry Gou et Han Kuo-yu, une option qui augmenterait les chances électorales du KMT.