Un universitaire et ses élèves appellent les médias taiwanais à couvrir davantage les questions environnementales

4
(Image : Compte Twitter des Nations Unis (ONU))

Le professeur Kuo Lin-hsin (郭力昕), chef du département de communication à l’Université nationale de Chengchi, a lancé un appel aux médias taiwanais, leur demandant une couverture plus approfondie des questions environnementales.

Un récent rapport publié par Germanwatch, une ONG basée en Allemagne, a classé Taiwan 52ème sur un total de 56 pays en termes d’efficacité de réduction des émissions de CO2. Kuo a lancé une campagne avec ses élèves dans le but d’inciter le public ainsi que les médias à s’intéresser davantage aux problèmes touchant l’environnement.

Il a invité les médias taiwanais à rejoindre le mouvement lancé par les Etats-Unis qui, en réunissant 170 médias, ont décidé de couvrir largement les sujets environnementaux du 16 au 23 septembre prochains, soit une semaine avant l’organisation du Sommet action climat de l’ONU qui se tiendra le 23 septembre à New York.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui, Kuo a dit espérer que les Taiwanais pourront réaliser que ces questions sont plus urgentes que les prochaines élections. Il a ajouté que les industries taiwanaises génèrent depuis longtemps de grandes quantités de polluants, et notamment du dioxyde de carbone et du monoxyde de carbone, et que les médias locaux devraient allouer plus de temps et d’espace pour la couverture de ces sujets.