Première Consultation américano-taiwanaise sur la gouvernance démocratique

7
Le ministre taiwanais des Affaires étrangères Joseph Wu (吳釗燮) (gauche), le vice-assistant secrétaire d’Etat américain Scott Busby (droite), et le président de l’Institut américain à Taiwan (AIT) Brent Christensen (centre) (Image : RTI)

La première édition des Consultations Etats-Unis/Taiwan sur la gouvernance démocratique a été inaugurée ce matin à Taipei en présence du ministre taiwanais des Affaires étrangères Joseph Wu (吳釗燮), le vice-assistant secrétaire d’Etat américain Scott Busby, et le président de l’Institut américain à Taiwan (AIT) Brent Christensen. Etaient également présents des représentants du Japon, du Royaume-Uni, du Canada, et des alliés diplomatiques de Taiwan dans le Pacifique.

Ce nouveau forum s’inscrit dans le cadre de l’Initiative pour la transparence dans la région indopacifique, une initiative américaine annoncée en mars dernier dans le but de promouvoir la démocratie et la transparence de la gouvernance dans la région. L’initiative dispose d’un budget initial de 400 millions de dollars américains, soit environ 363 millions d’euros, pour promouvoir ces valeurs, en coopération avec ses partenaires et les organisations internationales telles que l’APEC.

Scott Busby a déclaré que Taiwan offrait un des meilleurs modèles de gouvernance dans la région, tout en ajoutant que de l’autre côté du détroit de Taiwan existe un régime autoritaire répressif qui menaçait les libertés et la démocratie. Brent Christensen a quant à lui précisé que le forum aurait désormais lieu tous les ans.