Tsai Ing-wen : Taiwan ne fera pas de course au carnet de chèque

29
Tsai Ing-wen (Photo CNA)

La Chef de l’Etat Tsai Ing-wen (蔡英文) a réagi ce soir à la rupture des relations diplomatiques entre Taiwan et les îles Salomon. Elle a indiqué qu’au cours des dernières années, la Chine a constamment exercé des pressions financières et politiques pour écraser l’espace international de Taïwan. Ces actions constituent non seulement une menace pour Taiwan, mais également une atteinte à l’ordre international.

La présidente taiwanaise a souligné que Taiwan ne s’engagera pas dans une diplomatie de dollars avec la Chine dans le but de répondre aux demandes déraisonnables. Selon elle, ce n’est pas le moyen avec lequel Taiwan aborde la diplomatie sans évoquer que les engagements financiers de la Chine ne se généralement pas honorés.

Tsai Ing-wen a également indiqué que malgré la fin des relations diplomatiques avec les îles Salomon, elle tient à exprimer sa gratitude à la population salomonienne pour son soutien à Taiwan et aux alliés taiwanais de la communauté internationale qui ont tenté d’aider à résoudre ce problème.

La Chef de l’Etat a souligné que les actions chinoises, qu’il s’agisse de représailles sur l’achat des F16V ou d’une tentative de détourner l’attention du monde sur les protestations hongkongaises contre le projet de loi anti-extradition, n’auront aucun impact sur la détermination de Taiwan à renforcer sa capacité de Défense, à chérir sa démocratie et à soutenir les mouvements à Hong Kong.