Taipei veut mettre en place un registre numérique pour les amnésiques pathologiques

6
Registre d'empreintes digitales pour les patients atteints d'amnésie pathologique (photo RTI)

La ville de Taipei a tenu aujourd’hui une conférence de presse annonçant son souhait de renforcer les aides à ses habitants atteints de démence à l’occasion du mois mondial de la maladie d’Alzheimer. La capitale, peuplée de 468 239 citoyens séniors agés de plus de 65 ans, a l’intention d’améliorer son système de reconnaissance des personnes disparues et amnésiques en créant un fichier commun des empreintes digitales entre les différentes autorités comprenant les hôpitaux, les services de police et les centres de soins spécialisés.

Plus de 38 000 Taïpeiens seraient touchés par des maladies causant la perte de mémoire. Tsai Wei-lun (才唯倫), du bureau de police de Taipei estime qu’une base numérique permet d’accélérer la recherche d’identité d’une personne tout en centralisant les données vers le système information de renseignement national : « Lorsqu ‘on n’arrive pas à trouver la famille avec les autres moyens de recherche, on peut emmener la personne agée au poste de police le plus proche pour faire une relevé d’empreinte et se connecter à la base de donnée nationale pour comparaison. Mais je tiens à souligner que l’inscription est volontaire. Les citoyens peuvent refuser bien sûr, mais si les gens le souhaitent, nous pouvons fournir ce service de pointe à l’hôpital en créant un dossier avec les empreintes digitales. »