L’AIT souhaite renforcer la coopération high-tech entre Taipei et Washington

10
Brent Christensen s'exprime lors de l'ouverture du salon Semicon Taiwan (photo : RTI)

Brent Christensen, directeur de l’Institut américain à Taiwan (AIT), a appelé aujourd’hui à resserrer la coopération entre Taiwan et les Etats-Unis en matière de hautes technologies alors qu’il assistait à la cérémonie d’ouverture du salon Semicon Taiwan, consacré aux semiconducteurs.

Le diplomate a mis en avant l’importance de la confidentialité de ce secteur, en ajoutant que ce point fait partie des multiples sujets des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Il a affirmé que Taiwan est un partenaire de confiance parce que l’île respecte l’ordre mondiale et que par ailleurs, Taiwan dispose déjà d’un très haut niveau de recherche et développement (R&D) et de fabrication dans ce secteur. Selon Brent Christensen, la Chine force des entreprises étrangères à tranférer des technolgies à leurs collaborateurs chinois, ce qui constitue une menace non négligeable à l’ordre mondial de l’industrie. D’après lui, pour éviter les risques de ce genre, les Etats-Unis ont intérêt à resserrer leur coopération avec Taiwan, ce qui permettra à Taiwan d’attirer davantage d’investisseurs et de talents.