Les étudiants salomoniens à Taiwan en sursis après la rupture diplomatique

6
Le sort des 125 étudiants salomoniens inscrits dans des universités taiwanaises est plongé dans l’incertitude depuis l’annonce, lundi, de la rupture diplomatique entre Taipei et Honiara (Image : RTI)

Le sort des 125 étudiants salomoniens inscrits dans les universités taiwanaises est plongé dans l’incertitude depuis l’annonce, lundi, de la rupture diplomatique entre Taipei et Honiara.

La majorité de ces étudiants (84 sur les 125) bénéficient en effet d’une bourse d’étude du gouvernement taiwanais, une aide qui prendra fin à la fin du semestre comme l’a annoncé la porte-parole taiwanaise des Affaires étrangères Joanne Ou (歐江安).

L’ambassadeur de l’archipel à Taiwan, Joseph Waleanisia, a informé les étudiants que leur gouvernement envisageait de les rapatrier et qu’ils pourraient continuer leurs études en Chine s’ils le souhaitent. Mais les étudiants concernés restent dans l’incertitude, aucun accord concret avec la Chine n’étant connu pour l’instant, que ce soit en termes de partenariats universitaires ou en matière de bourses d’études. De plus, rien ne dit que les programmes qui leur seront proposés seront appropriés aux besoins et aux souhaits des étudiants ou encore dispensés en anglais.

D’ici là, le ministère taiwanais des Affaires étrangères ainsi que plusieurs universités ont assuré que tous les efforts seraient faits pour que les étudiants salomoniens puissent achever leur formation à Taiwan, notamment en les aidant à chercher d’autres sources de financement.