Les conflits des étudiants hongkongais et chinois sont à traiter conformément à la loi

5
Mur Lennon (Photo d'illustration CNA)

Dans la nuit du mardi à mercredi, les messages de soutien à Hong Kong sur le mur Lennon à l’université de la culture chinoise à Taipei ont été retirés par des étudiants chinois. Deux étudiantes hongkongaises tentant de les en empêcher ont été blessées. Dans la nuit d’hier, les deux étudiantes blessées ont porté plaine contre une étudiante chinoise pour coups et blessures. L’Université de la culture chinoise a exprimé son regret en précisant qu’elle respectait la liberté d’expression de ses professeurs et de ses étudiants tout en souhaitant que les affaires à sensibilité politique ne nuisent pas au cadre académique de l’université. Les actes de  destruction des murs Lennon ou des conflits entre les étudiants chinois et hongkongais sont déjà survenus sur plusieurs campus taiwanais.