Organisation d’un colloque international autour du Revenge Porn

12
(Image : Wikimedia Commons - Carlos Suarez)

La Taipei Women’s Rescue Foundation (TWRF) a organisé, hier à Taipei, un colloque international consacré à la lutte contre la diffusion non-consensuelle d’images intimes sur internet, un phénomène aussi connu sous son appellation anglaise de revenge porn.

Cette forme de violence sexuelle connaît une explosion depuis plusieurs années dans le monde, et notamment à Taiwan. La TWRF affirme que l’année dernière, entre 100 et 200 victimes ont sollicité les services de l’association, qui leur fournit gratuitement une aide psychologique et légale. L’association avait préparé et présenté, en août 2018, un brouillon de loi spéciale pour lutter contre le phénomène. Le texte prévoit notamment des peines de prison plus lourdes pour les responsables, ainsi que l’obligation pour les distributeurs de contenus d’enlever les images dans un délai de 24h, une obligation qui serait accompagnée d’amendes.

Etaient présents des intervenants et des participants sud-coréens, japonais et hongkongais, qui ont échangé sur leur expérience associative et légale dans leur pays respectif.