La chanteuse activiste hongkongaise Denise Ho aspergée de peinture à Taiwan

21
Denise Ho aspergée de peinture à la manifestation 929 à Taipei (Photo CNA)

Denise Ho (何韻詩) est devenue un emblème du mouvement hongkongais contre la loi sur l’extradition mais plus généralement une porte-parole des droits de l’homme sur la région. Depuis un an, elle multiplie les interventions sur le sujet. Elle avait participé au forum à Oslo sur la liberté en mai dernier. En Juillet, elle est intervenue lors d’un meeting du Conseil des droits de l’homme des Nationes Unies à Genève. Dans ce cadre, elle a rapporté la situation à Hong Kong sur les droits de l’homme et a demandé au conseil de révoquer le statut de la Chine.
Ce dimanche 29 septembre, Denise Ho était à Taiwan à l’occasion de la « marche 929 contre le totalitatrisme ». Une marche organisée par les Taiwanais dans plusieurs villes telles que Taipei, Taichung, Hsinchu ou encore Kaohsiung.

Alors qu’elle était interviewée, un homme déguisé en protestant anti loi d’extradition s’est immiscé derrière elle et l’a aspergé de peinture rouge. La foule autour a rapidement stoppé l’individu permettant aux autorités de l’arrêter. La police a arrêté entre hier et aujourd’hui sept personnes. Ils seraient des partisans du Unionist party (parti pour la promotion de la réunification chinoise).

Denise Ho, ne semblait pas si surprise par cet acte. Elle a commenté l’événement en disant que c’était exactement le type d’intimidation que les activistes hongkongais subissaient au quotidien. Aujourd’hui elle a annoncé qu’elle portait plainte contre les deux assaillants pour intimidation et insultes publiques. Les procureurs de Taipei ont requis la détention provisoire de ces deux Taiwanais aujourd’hui.