TSMC réagit aux accusations de GlobalFoundries

6
Source : Wikipédia

L’industriel des semi-conducteurs taiwanais Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) a réagi suite au procès intenté aux Etats-Unis et en Allemagne par son concurrent américain GlobalFoundries. La compagnie américaine l’accuse d’avoir violé certains de ses brevets. TSMC avait auparavant déclaré que les allégations de GlobalFoundries étaient sans fondement.

Le 27 septembre, la Commission du commerce international (ITC) des États-Unis a décidé d’ouvrir une enquête sur la procédure d’infraction contre TSMC. En réponse, TSMC a immédiatement lancé une contre-attaque le 30 septembre, accusant Global Foundries de la violation de 25 de leurs brevets aux Etats-Unis, en Allemagne et à Singapour. TSMC demande à la Cour d’émettre une injonction pour interdire la production et la vente de produits semi-conducteurs contrefaits de GlobalFoundries. TSMC réclame aussi des dommages et intérêts substantiels pour l’utilisation illégale de la technologie brevetée de TSMC et la vente des produits contrefaits. TSMC a précisé qu’il s’agissait de technologies avancées sur la procédure de production des semi-conducteurs.