Jet de peinture sur Denise Ho : Tsai Ing-wen espère que la justice représentera la justice sociale

6
Denise Ho aspergée de peinture à la manifestation 929 à Taipei (Photo CNA)

Deux suspects ont été arrêtés par la police suite à l’incident survenu lors de la marche contre le totalitarisme organisée à Taipei dimanche dernier. La chanteuse activiste hongkongaise Denise Ho (何韻詩) a été aspergée de peinture rouge lors de la marche. Les deux suspects ont été libérés sous caution aujourd’hui.

Interrogée sur le sujet, la présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文) a déclaré qu’elle comprenait que l’opinion publique s’exprime sur cette libération, mais qu’en tant que présidente, elle devait respecter la séparation entre la politique et la Constitution. Elle a cependant rappelé que, le pouvoir judiciaire est censé incarner la justice sociale et préserver les intérêts nationaux : « En tant que Présidente, je dois strictement respecter les limites constitutionnelles, et il n’est pas approprié de commenter au cas par cas, mais je dois dire que nous attendons aussi de l’ensemble des autorités judiciaires qu’elles incarnent la justice sociale et qu’elles protègent les intérêts du pays. De surcroît, le ministre de l’intérieur Hsu Kuo-yung qui est aussi le chef de la sécurité publique, a déjà exprimé son opinion et il espère que le procureur de la République pourra faire opposition contre le jugement de cette libération. Je tiens à souligner une fois de plus que nous punirons sévèrement à Taiwan tout acte de crime organisé, en particulier ceux impliquant des violences.