L’abolition de l’ECFA peu probable selon Taiwan

4
Shen Jong-chin, ministre de l'Economie (photo CNA)

Un rapport récent du Conseil de la Sécurité Nationale a averti qu’après le sabotage de relations diplomatiques à l’encontre de Taiwan, la Chine communiste pourrait envisager d’abolir unilatéralement l’accord cadre interdétroit sur l’économie (ECFA). Aujourd’hui, devant les médias, le ministre de l’Economie Shen Jong-chin (沈榮津) a tenté de dissiper ces doutes.

Selon le ministre, l’ECFA bénéficie non seulement aux entreprises taiwanaises mais aussi aux compagnies chinoises et de ce fait, les conséquences de son abolition ne seraient pas limitées au côté taiwanais. Pour ce qui est de Taiwan, il a précisé qu’en cas d’un renoncement à l’accord, l’impact sur les exportations taiwanaises ne devrait pas dépasser les 5 %.

Se voulant rassurant, il a ajouté que jusqu’ici, le gouvernement n’avait reçu aucune notification d’abolition de l’ECFA de la part de Pékin alors que selon le document, la partie souhaitant renoncer à l’accord doit envoyer un préavis de six mois au minimum à l’autre partie.