Rencontre tendue entre les associations de travailleurs migrants et les agences

9
Le ministère du Travail a tenu hier une table ronde entre des groupes de travailleurs migrants et des agences d’emploi afin de discuter de l’épineuse question des frais d’agence (Image : RTI)

Le ministère du Travail a tenu hier une table ronde entre des groupes de travailleurs migrants et des agences intermédiaires afin de discuter de l’épineuse question des frais d’agence.

Selon un amendement à l’Employment Service Act adopté en 2016, les travailleurs migrants ne sont plus obligés de quitter le territoire taiwanais à la fin de leur contrat de trois ans. Depuis, les agences intermédiaires commencent à exiger des frais supplémentaires pour le renouvellement de contrat avec leur employeur actuel ou pour trouver un autre employeur.

Les agences ont appelé le gouvernement à légaliser ces frais mettant en avant la hausse des frais de dossier et de procédure. Or, des responsables du Migrant Empowerment Network in Taiwan (MENT) ont fait remarquer lors de la réunion que ces frais n’auraient pas du exister dès le départ.

Selon le MENT, il serait courant pour ces agences de facturer entre 20000 et 100000 dollars taiwanais, soit entre 590 et 2940 euros pour ces renouvellements.

L’association a ajouté avoir informé le ministère du Travail de cette situation, avant de condamner l’absence de mesures pour y remédier.