Pont de Nanfang’ao : dernier corps retrouvé et questionnements sur l’entretien du pont

35
Pont de Nanfang'ao (Image : CNA)

Deux jours après l’écroulement du pont de Nanfang’ao sur des bateaux de pêche, un sixième et dernier corps a été retrouvé ce matin sous les décombres. L’effondrement a fait six morts au total, trois Indonésiens et trois Philippins, ainsi qu’une dizaine de blessés. Des cérémonies et veillées ont été organisées hier soir en hommage aux victimes.

Les interrogations se multiplient au sujet des causes de l’écroulement, et se tournent vers l’entretien de la structure.

La Taiwan International Ports Corporation (TIPC), entreprise responsable de la gestion du pont, a précisé mardi que de 2012 à 2018, environ 18 millions de dollars taiwanais (53 000 euros) avaient été dépensés pour la maintenance du pont.

Par ailleurs, des experts ont dit que les câbles d’acier du pont étaient corrodés et pouvaient être la cause principale de l’effondrement. La commission des travaux publics a déclaré qu’une enquête serait menée afin de déterminer la cause de l’écroulement.

Le ministre des Transports Lin Chia-lung (林佳龍) a affirmé que s’il avérait qu’il y a eu négligence dans l’entretien du pont, les responsables seraient poursuivis. Le ministre a également précisé qu’un autre pont serait construit au même endroit d’ici trois ans.

Notons que l’entrée du port a été dégagée aujourd’hui, permettant aux 500 bateaux de pêche bloqués de sortir et de reprendre leurs activités.