Taipei accueille le premier « dialogue des Iles du Pacifique »

13
Taiwan les Etats-Unis et les Iles du Pacifique main dans la main au premier dialogue des Iles du Pacifique (photo CNA)

Ce lundi 7 octobre avait lieu le premier « dialogue des Iles du Pacifique » à Taipei. Co-organisé par Taiwan et les Etats-unis, la participation de la vice-secrétaire adjointe du Département d’Etat des Etats-Unis pour l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les îles du Pacifique, Sandra Oudkirk a été particulièrement appréciée. Les discussions ont porté sur les opportunités de collaborations futures et la consolidation des relations entre les deux partenaires.

Concernant la possibilité de systématiser ce dialogue, le ministre des Affaires étrangères Joseph Wu (吳釗燮) a déclaré que les échanges sur les questions du Pacifique entre Taïwan et les Etats-Unis se formulent sous différentes formes. Les deux administrations considèrent également que l’existance d’un mécanisme de dialogue institutionnel est nécessaire : «Ce dialogue a été inauguré ensemble par des officiels de haut rang des deux parties. Par la suite, un dialogue sur la coopération entre les parties de la région du Pacifique surviendra. Mis à part la présence d’officiels expérimentés pour Taiwan et les Etats-Unis, pays ayant les mêmes idées pourront y prendre part. On espère que la promotion des relations entre Taïwan et les pays insulaires favorisera également les relations entre Taïwan et les États-Unis sur la question du Pacifique, et les coopérations entre nous et les autres pays partageant les mêmes valeurs sur la question du Pacifique. »

Sandra Oudkirk lors de son allocution a confirmé l’envie de resserrer ses liens avec Taiwan dans le cadre des questions du Pacifique et elle a ajouté la position de Washington dans les relations avec les Iles du Pacifique : « Taiwan est un partenaire fiable et un intervenant responsable. C’est pour cela que nous soutenons fermement les relations entre Taiwan et les Iles du Pacifique. Nous avons une vision partagée pour la région, que ce soit pour l’état de droit, la prosperité et la sécurité pour tous. »