Des rumeurs évoquent l’obligation de la mention « Chine » sur les étiquettes « Made in Taiwan » 

10

Les médias taiwanais ont révélé que désormais, les produits taiwanais exportés vers la Chine devront ajouter à leur étiquette la mention « Chine » après celle de « Made in Taiwan ». Selon la presse, il y avait déjà eu quelques rumeurs à ce propos par le passé, concernant notamment certains produits finis. Avait été cité un témoin anonyme, qui avait précisé que maintenant, cette mesure basée sur le principe « un pays, deux systèmes » imposé par Pékin tendait à s’étendre aussi aux produits semi-finis et aux matières brutes.

Interrogé par les médias, Lai Cheng-yi (賴正鎰), président de la Fédération nationale du commerce, a déclaré qu’il avait entendu parler de ces rumeurs, mais qu’aucune enquête relative n’avait pu les confirmer. De son côté, William Liu (劉威廉), directeur adjoint du Bureau du commerce international du ministère de l’Economie, a précisé que son bureau s’était renseigné auprès des autorités chinoises, et que ces dernières avaient nié toute expansion de la mesure : « Comme je vous le disais tout à l’heure, ce sont des agences d’import-export, des chambres de commerce ou encore des entreprises qui ont eu vent de ces rumeurs quelque part, un peu comme les médias. »

Le directeur adjoint a invité tous les exportateurs qui ont rencontré ce type de problèmes à en faire le signalement auprès du gouvernement.