L’EPA et l’UE ont tenu le premier séminaire des études d’impact sur l’environnement

8
Source : Rti

La direction ministérielle de protection de l’environnement taiwanaise (EPA) et le bureau économique et commercial européen (EETO) ont tenu le premier séminaire des études d’impact sur l’environnement (EIE) 2019 entre Taiwan et l’UE. Plusieurs invités sont venus partager leurs expériences dont Filip Grzegorzewski, représentant européen à Taipei ou encore Marcela McAndrew, attachée à l’environnement de la Commission européenne. Les thèmes des échanges ont porté sur divers sujets dont l’évaluation environnementale des politiques ou de la production d’énergie éolienne en mer.

Le directeur de l’EPA, Chang Tzi-chin (張子敬), a souligné que les études d’impact sur l’environnement ne s’opposent pas au développement, mais qu’elles servent à faire des suggestions pour réduire l’impact du développement. Pour préciser l’importance de ces démarches, il a pris le développement éolien offshore en exemple et a déclaré espérer pouvoir profiter de l’expérience de l’UE sur le sujet : « Nous sommes préoccupés par la pratique de l’étude d’impact sur l’environnement, l’impact du développement sur l’environnement, et des mesures d’atténuation. C’est ce dont nous avons grandement besoin. Puisque nous n’avons pas beaucoup d’expérience dans les études d’impact sur l’environnement relatives au développement d’éoliennes offshore, c’est pourquoi je suis très heureux d’accueillir aujourd’hui des représentants de l’Union européenne et de l’Italie, en particulier le représentant Italien qui possède une grande expérience du développement éolien offshore, des études d’impact sur l’environnement en mer et de leur prévention.