Nouvelle règle à respecter pour piloter un drone

36
Image:bureau d'armement

Un nouveau réglement concernant le pilotage de drone prendra effet en mars prochain. Selon ce réglement, les drones dont le poids est supérieur à 250 grammes devront obligatoirement être enregistrés. Les télépilotes étrangers sont également soumis à cet article. Toute infraction sera sanctionnable d’une amende maximale de 300 mille dollars taiwanais soit 8600 euros.

Etant donné que de nombreux organismes publics, et groupes sociaux ainsi que les médias se servent déjà de ce type d’engin volant, le bureau de l’Aviation civile propose trois examens de pilotage de drone. Le premier sera réservé aux fonctionnaires du gouvernement central, le deuxième aux employés des collectivités locales et enfin le dernier aux groupes sociaux ainsi qu’aux médias coopérant avec le gouvernement.

Voici tout de suite les précisions de Lin Jun-Liang (林俊良), du bureau de l’Aviation civile : « En ce qui concerne les étrangers, ils ne peuvent piloter un drone qu’en tant que personne physique, c’est-à-dire un individu, et pas en tant que personne morale. Un drone doit rester dans le champ de vision du télépilote et à une altitude maximale de 400 pieds. En plus, le pilotage ne doit avoir lieu que dans les zones autorisées et aussi pendant la journée. Par ailleurs, le pilote étranger doit disposer déjà d’un permis pour son appareil et d’un autre permis pour le pilotage. Nous exigeons un enregistrement préalable sur Internet. Sur place, nous certifierons ses permis. »

Le bureau de l’Aviation civile prépare actuellement une application désignant les zones où le pilotage des drones est autorisé.