Plus de la moitié des taiwanais soutiennent encore la présidente

25
résultats du sondage sur les relations interdétroit (photo RTI)

Depuis septembre, beaucoup d’événements sont venus troubler le monde politique taiwanais. Parmi eux on peut citer les ruptures diplomatiques avec Kiribati et les Iles Salomon mais aussi les différentes interventions à l’internationale de la Chine contre Taiwan et bien-sûr la continuité des événements à Hong Kong rendant les relations interdétroit complexes.

Dans ce cadre, la Cross-Strait Policy Association a publié le résultat d’un sondage public intitulé « série de questions sur les récents sujets interdétroits et les intentions de vote de l’éléction présidentielle de 2020 ».

Shu Chi (蘇起), conseiller du candidat présidentiel et maire de Kaohsiung Han Kuo-yu (韓國瑜) a déclaré récemment que si la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文), candidate elle-même à sa succession, était réélue, cela ne ferait qu’envenimer les relations interdétroits.
Dans le sondage, il a été demandé aux sondés de réagir à cette question et il s’avère que 58,7% des sondés sont en désaccord avec ce point de vue, et que seuls 29,6% l’approuvent.
Dans la plupart des questions sur les relations interdétroits posées, la présidente arrive largement en tête devant le maire de Kaohsiung.

Question : Quel candidat est le plus apte à défendre la souveraineté de Taiwan dans les relations interdétroits ? Tsai 52,3%, Han 29%

Question : Quel candidat est le plus apte à gérer les relations interdétroits ? Tsai 42%, Han 39,3%

Question : Quel candidat est le plus apte à gérer les relations internationales ? Tsai 46,9%, Han 35,3%

Le sondage a également demandé quel candidat serait le gagnant de l’élection en 2020 entre Tsai et Han, Tsai arrive largement en tête avec 50,8% et seulement 35,5% pour Han.

Le sondage téléphonique a été réalisé les 19 et 20 octobre sur 1072 adultes.