Vote d’un amendement pour lutter contre les infox concernant l’armée 

11
Source : CNA

Le Yuan legislative a adopté aujourd’hui l’amendement du code pénal des trois armées. Les responsables de la fabrication ou diffusion de rumeurs ou fausses informations concernant les affaires militaires sont dorénavant passibles d’une peine d’emprisonement de trois ans maximum, d’une détention, ou d’une amende pouvant atteindre 300 000 dollars taiwanais soit environ 8 800 euros. La peine peut-être augmentée de moitié si les infox sont diffusées via la télévision et la radio, les télé-communications, l’internet ou d’autres outils de communication.

Lee Chun-yi (李俊俋), député du DPP, a déclaré que cet amendement serait suivi par d’autres afin de lutter contre les fausses informations concernant le domaine militaire : « Aujourd’hui, les infox propageant des rumeurs militaires, comme l’indisponibilité des chars, le problème des chars ou des problèmes dans les bases militaires, ces infox doivent cesser. C’est l’objectif le plus important de l’amendement de la loi. »