TSMC continue son ascension dans la bourse taiwanaise

19
TSMC (photo CNA)

La semaine dernière, le producteur taiwanais de semi-conducteurs TSMC (Taiwan Semi-conductor Manufacturing Company) a vu le prix de son action franchir pour la première fois la barre symbolique des 300 dollars taiwanais (8,9 €). Depuis, le prix continue de grimper, atteignant même, par moment, hier les 309 dollars, un prix qui s’avère assez proche de celui des actions de TSMC cotées aux Etats-Unis sous forme de ADR (American Depositary Receipts). L’entreprise a ainsi vu sa valeur totale augmenter de 1000 milliards de dollars taiwanais (29,6 milliards d’€).

Ce départ en flèche a également contribué à la hausse générale des cours de la bourse taiwanaise, dont l’indice a grimpé jusqu’à 11 600 points, soit un niveau record depuis 29 ans. Selon les analystes boursiers, si cette situation se poursuit, il est possible que le pic de 12 682 points, enregistré en 1989, soit de nouveau atteint.

David Chu (儲祥生), président de Hua Nan Securities Investment Management, partage cet optimisme : « Du secteur électronique mondial, TSMC est le plus grand sous-traitant de circuits intégrés performants, quasiment sans égal. Le taux de rendement du sous-traitant sudcoréen Samsung n’est pas au même niveau que TSMC. Quant à Intel, elle n’arrive même pas à répondre entièrement à ses propres demandes. TSMC n’a de cesse de progresser en matière de procédés de fabrication et ses clients lui sont fidèles. Normalement, c’est le fournisseur qui brigue des commandes auprès des demandeurs mais avec TSMC, c’est le contraire. L’entreprise est très sollicitée par ses clients, qui la prient vivement de leur réserver des produits. »

Pour souligner le poids de TSMC sur le marché des titres taiwanais, David Chu indique que la hausse ou la baisse d’un dollar taiwanais du prix des actions de la société pourrait se traduire en un point de plus ou de moins dans l’indice de la bourse insulaire.