Pékin confirme la détention de trois Taiwanais « disparus » lors de déplacements en Chine

11
Shih Cheng-ping (施正屏), professeur associé de l’Université nationale normale de Taiwan à la retraite disparu en août 2018 (Image : Facebook)

Le Bureau chinoise des affaires taiwanaises a confirmé hier que trois Taiwanais soupçonnés de menace à la sécurité nationale de la Chine y étaient actuellement détenus.

L’annonce a eu lieu lors d’une conférence de presse, confirmant ainsi les doutes au sujet de Shih Cheng-ping (施正屏), professeur associé de l’Université nationale normale de Taiwan à la retraite disparu en août 2018, et de Tsai Chin-shu (蔡金樹), président de l’Association des relations interdétroit du sud de Taiwan, dont les proches étaient sans nouvelles depuis qu’il avait effectué un voyage d’affaires à Quanzhou en juillet 2018.

L’annonce concerne aussi Lee Meng-chu (李孟居), conseiller d’un gouvernement local dans le comté de Pingtung, qui a, lui, disparu en août dernier à Shenzhen. Le porte-parole du Bureau Ma Xiaoguang (馬曉光) a affirmé que leur détention n’était en aucun cas arbitraire, excessive, ou motivée par des intérêts politiques.