L’architecture coloniale japonaise

61
Palais présidentiel à Taipei (source wikimedia commons)

Écouter

Sur les traces de l’héritage japonais

Cette série d’épisode sera dédiée à la recherche de l’héritage de colonisation japonaise à Taiwan, encore perceptible aujourd’hui. A la suite de la guerre sino-japonaise de 1894 à 1895, qui a opposé la Chine au Japon, Taiwan est passé sous le contrôle de l’Empire du Japon par le traité de Shimonoseki. Ainsi, de 1895 à 1945, les Japonais ont œuvré à la transformation et à la modernisation de l’île. Bien que les japonais aient quitté le territoire à la fin de la Seconde Guerre mondiale lorsque les nationalistes du Kuomintang sont arrivés à Taiwan, la colonisation japonaise a laissé de nombreuses empreintes dans la société et la culture taiwanaise. Cette émission vous propose donc de revenir sur cet héritage.

Episode 6:

Le territoire taiwanais en tant que colonie a non seulement offert aux architectes et urbanistes japonais l’opportunité d’exporter leur style architectural, mais a aussi servi de laboratoire expérimental. En effet, la période de la colonisation japonaise correspond à l’ère Meiji, qui est synonyme de sortie de longs siècles d’isolation marquée par l’adoption d’un ensemble de concept artistiques et de techniques occidentales. Ainsi, certaines constructions japonaises à Taiwan sont purement japonaises comme les anciennes résidences des officiers, alors que d’autres sont un mélange entre le style japonais et le style occidental. Il s’agit surtout des bâtiments publics, qui ont été remarquablement bien conservés.