Ingérance électorale : Xiang Xin et Kung Ching entendus de nouveau par le parquet

14
Xiang Xin (g.) et son épouse Kung Ching sont toujours interdits de quitter Taiwan (photo CNA)

L’enquête sur l’intervention présumée de Pékin dans les élections à Taiwan se poursuit suite aux allégations d’un prétendu espion s’identifiant comme Wang Liqiang (王立強) en Australie.

Ce matin, le procureur chargé du dossier a auditionné de nouveau Xiang Xin (向心), PDG de China Innovation Investment, et son épouse Kung Ching (龔青), arrêtés dimanche dernier à l’aéroport international de Taoyuan avant le décollage de leur avion et remis en liberté après un premier interrogatoire hier. Le couple chinois est toujours interdit de quitter Taiwan après l’interrogatoire d’aujourd’hui, qui a duré près de deux heures.

Selon un récent amendement de la loi sur l’interdiction de sortie du territoire, les accusés ne pourront être retenus dans l’île que pour une durée maximale de huit mois. Cependant, du fait que l’amendement n’a pas encore pris effet, le couple doit se soumettre à l’actuel règlement, qui autorise une interdiction de sortie d’une durée indéterminée.