Aucun agent envoyé en Australie pour l’enquête sur le dossier de Wang Liqiang

11
Un meeting électoral à Taiwan (photo CNA)

Certains médias taiwanais ont récemment affirmé que la présidente de la République Tsai Ing-wen avait demandé au Bureau de la sécurité nationale d’envoyer des agents en Australie pour enquêter sur le dossier du prétendu espion chinois Wang Liqiang (王立強), qui avait révélé sur une chaîne australienne que la Chine tentait d’interférer dans les élections taiwanaises.

Aujourd’hui, la députée Wang Yu-ming (王育敏) du KMT, principal parti de l’opposition, a interrogé le directeur adjoint du Bureau de la sécurité nationale Hu Mu-yuan (胡木源) sur cette mission. Ce dernier a qualifié le reportage de fausse information. Il a affirmé que son bureau coopérait avec des institutions australiennes plutôt par le partage des renseignements.

Par ailleurs, il a nié tout passage de Wang Liqiang à Taiwan en précisant qu’aucun des trois passeports du prétendu espion présentés à la télévision ne figurait dans les données du Bureau de l’immigration taiwanais.